Situé à l'ouest de la Côte-d'Or, au cœur de la Bourgogne, émergeant d'une boucle de l'Armançon, Semur-en-Auxois est dressée sur un plateau de granit rose. La ville se situe dans la plus vaste des quatre vallées formant le pays d'Auxois, au carrefour des contreforts du Morvan, des plaines du Châtillonnais et des abords de l'Autunois.

Le logis des gouverneurs

avec sa tour aux tuiles vernissées

"Le Logis des Gouverneurs"

 with glazed tiles of tower

Vue de l'extérieur du logis des Gouverneurs avec la tour Renaissance

La ville prend toute son ampleur au milieu du XIVe siècle, au moment de la guerre de Cent Ans, quand le duc Philippe le Hardi décide de renforcer les défenses naturelles du site par des enceintes renforcées de tours et un imposant donjon entre  le château et le bourg.

Place forte et capitale du baillage de l'Auxois, Semur est fidèle aux ducs de Bourgogne, au point de s'opposer à l'autorité royale. Une position qu'elle paie au prix fort quand, en 1478, les troupes françaises de Louis XI investissent la ville et l'occupent.

En 1589, Semur connaît son ultime siège. Durant les guerres de la Ligue, Henri IV décide le démantèlement des fortifications dans une ordonnance de 1602. La ville perd sa vocation défensive et le bourg s'étendra en dehors des murs avec de nombreux établissements religieux et scolaires.

 

Located west of Côte-d'Or, in the middle of Burgundy, emerging from a loop of the river Armançon, Semur-in-Auxois stands high up on a pink granite plateau. The city is located in the  vastest of the four valleys forming the region  of Auxois, at the crossroads of the foothills of Morvan, the plains of Châtillonnais and the outskirts of Autunois..

The city becomes more important in the middle of the 14th century, at the time of the hundred Year war, when the duke Philippe Le Hardi  decides to reinforce the natural defenses of the site with  fortified walls composed of towers and an imposing keep between the castle and the borough.

Stronghold and capital of the baillage of Auxois, Semur is faithful to the dukes of Burgundy,to the point of  being opposed  to the royal authority. A position which it pays full price when, in 1478, the French troops of Louis XI invade the city and occupy it. In 1589, Semur knows its ultimate siege. During the wars of the League, Henri IV decides the dismantling of the fortifications in an ordinance of 1602. The city loses its defensive vocation and the borough will extend outside the walls  with many religious institutions and schools.

  • Facebook App Icon
  • Twitter App Icon
  • Google+ App Icon